Un Domaine Au cœur du village de Chitry

En Bourgogne, dans le département de l’Yonne (entre Auxerre et Chablis), se niche un petit village au creux d’une vallée aux versants plantés de vignes. C’est à Chitry-le-fort qu’Olivier Morin exploite 12 hectares des appellations Bourgogne Aligoté, Chitry blanc et Chitry rouge. Un domaine qui travaille les 3 cépages emblématiques de la bourgogne : le Chardonnay, l’Aligoté et le Pinot noir.

Installé depuis 1992, Olivier Morin reprend l’exploitation familiale, après un détour vers le monde de la radio et de la nuit. Passionné de musique, il travaille pendant 10 ans à l’organisation de concerts et comme DJ dans les discothèques. A trente ans, il revient à la terre pour perpétuer le travail de ses grands parents et de son père Michel qui a été l’un des premiers à croire à la suprématie du Chardonnay à Chitry.

Aujourd’hui, Olivier Morin est attaché à son terroir : « je veux faire du Chitry pour sa fraîcheur, sa minéralité, avec du gras, j’aime les vins équilibrés. Je veux montrer que Chitry, appellation régionale, n’a rien à envier à un premier cru quand on sélectionne les parcelles. » Nelly, sa femme, auparavant directrice d’une entreprise de la région, participe avec passion aux décisions du domaine. C’est en famille qu’Olivier Morin élève ses vins.

Des sols travaillés, de vieilles vignes aux racines profondes qui puisent la minéralité caractéristique du Chitry, un enherbement naturel maîtrisé par tontes et binages pour éviter l’érosion, favoriser l’activité microbiologique du sol, utiliser des composts bio, ne pas employer d’herbicide, travaux en vert ….rien n’est laissé au hasard pour avoir un fruit totalement sain, de qualité et de maturité aboutie.

Olivier Morin a investi dans une cuverie semi-enterrée, qui permet de travailler par gravité, limitant ainsi les pompages et la trituration des vins. La vinification est réalisée le plus naturellement possible sans intrant : une fermentation spontanée assurée par des levures indigènes exacerbe la complexité et la typicité des Chitry, pas de correction de l’acidité, une mise en bouteille avec peu ou pas de filtration, du soufre à dose homéopathique.